Accueil et actualités du Comité et du Scepticisme

Le Comité Para ASBL

La devise du Comité Para est : « Ne rien nier a priori, ne rien affirmer sans preuve ».

Sous la bannière du scepticisme scientifique, le Comité est reconnu comme le plus ancien groupement de personnes, universitaires ou autodidactes en science, appartenant à différentes disciplines philosophiques et scientifiques, animées d'un même désir de promouvoir la pensée critique et la rigueur scientifique.

De façon générale, le Comité a pour objet de dénoncer toute affirmation non prouvée contraire aux connaissances acquises et reconnues par l'ensemble de la communauté scientifique, quelle que soit la nature de cette affirmation : parascientifique, paranormale, religieuse - comme dans le cas du Créationnisme - ou toute autre. Cette démarche n'est accompagnée d'aucune prise de position spirituelle ou confessionnelle.

Fidèle à son histoire, le Comité garde la volonté de séparer le vrai du faux dans les phénomènes dits paranormaux et présentés au public à grand renfort de publicité, mais le paranormal est « le petit bout de la lorgnette » pour aborder l'importance de l'esprit critique dans nos sociétés.

Ainsi, le Comité exerce son devoir de vigilance envers les pratiques médicales ou paramédicales non conventionnelles, telles l'homéopathie, la phytothérapie, l'acupuncture ou les médecines manuelles (ostéopathie, etc.). En toutes ces matières, le Comité dénonce les exploitations mercantiles et autres abus, tels l'utilisation de la graphologie et de l'astrologie comme moyens de sélection lors d'un recrutement, ainsi que les manquements de certains médias à leur devoir d'information correcte.
Cliquez ici pour entrer

L'affaire GussDx ou quand le plus célèbre chasseur de fantômes se fait prendre la main dans le sac !

Le nom de GussDx est vraisemblablement inconnu de la plupart d'entre-nous.  Pourtant, c'est une célébrité sur le web. GussDx (le  pseudonyme utilisé par un Français, Guillaume D.) est en effet un youtubeur très célèbre sur la toile. Un youtubeur est un individu postant des vidéos sur le site de partage de vidéos Youtube. N'importe qui peut ainsi créer une chaine où il peut poster de nombreuses vidéos sur des thèmes bien précis. Les internautes peuvent s'abonner à la chaine et visionner ainsi les montages audio-visuels. Le nombre d'abonnés à une chaine peut ainsi s'élever très vite. Un phénomène qui n'échappe pas aux publicitaires qui se sont emparés de l'aubaine et pour qui le web est le nouvel eldorado.  C'est devenu une occupation à plein temps pour les meilleurs youtubeurs qui ne vivent pratiquement que par l'argent provenant des publicités.

... lisez la suite en suivant ce lien :

L'affaire GussDx

Promouvoir l'esprit critique  dans l'enseignement primaire et secondaire - propositions pratiques 


Le comité belge pour l'analyse critique des parasciences a parmi ses objectifs de participer, dans la mesure de ses moyens évidemment, au développement de l'esprit critique. 

Plus particulièrement il estime que cette action doit s'adresser en priorité aux plus jeunes. Il lui parait que des jeunes enfants n'ont peut-être pas encore totalement intégré dans leur bagage  mental  et leur  psychologie face au monde extérieur les fausses certitudes développées dans le public par les médias jouant à profusion sur le spectaculaire et l'émotionnel.

Au cours du débat lors de  la célébration du cinquantième anniversaire du comité, il y a plus de 15 ans (Voir Nouvelles Brèves n° 65),  le professeur  de psychologie expérimentale Marc Richelle avait proposé que soit développée dès le primaire la pensée probabiliste de manière à faciliter le passage entre sciences dures et sciences molles. Le professeur de biologie émérite Henri-Géry Herz avait insisté sur la nécessité de développer dans l'enseignement moyen  des notions de philosophie des sciences.
Paul Danblon, licencié en chimie, musicien mais aussi journaliste  scientifique à la RTBF à l'époque  avait lui, déclaré qu'il fallait commencer  tôt car « au dessus de trente ans c'est foutu ». La professeure Anne Morelli, historienne spécialisée dans l'histoire des religions, avait trouvé excellente l'idée d'élever les enfants dans le doute raisonné.

En 2007 nous avons suivi et participé à une expérience pédagogique intéressante. Madame Houria Mokhtar a présenté à la Haute Ecole de Bruxelles Defré - Communauté française- Département pédagogique un mémoire de fin d'études  intitulé Esprit critique es-tu là ? Ce mémoire (noté « grande distinction ») concrétisait entre autres  les enseignements d'une série de sept séances données à des élèves de cinquième et sixième primaires dont la dernière était menée par un représentant du comité.

Beaucoup plus récemment  l'astrophysicienne Yaël Nazé, professeure à l'Université de Liège, s'est proposée de démarrer l'année académique dans son université un cours d'initiation à l'esprit critique mais reconnaît que la possibilité que cette initiative soit étendue à tout l'enseignement universitaire  n'est malheureusement pas pour demain.

Le comité, pour sa part, apporte sa petite pierre à cette idée d'un  programme de développement de l'esprit critique à l'école en animant de temps à autre des séances dans  les écoles primaires, secondaires et professionnelles  au cours desquelles l'intervenant s'efforce  de développer quelques idées phares lui semblant importantes au point de vue du regard à porter sur la réalité qui nous entoure. Il nous a semblé utile de proposer ci-dessous, à l'intention des enseignants de la fin du  primaire ou du début du secondaire, non pas un modèle à suivre mais une des multiples manières possibles de présenter ce sujet  à de jeunes élèves.

> Suivez le lien ci-dessous pour lire l'article complet :

Promouvoir l'esprit critique.pdf

L'affaire Klaus Ross ne fait que commencer

Début août 2016, la période estivale étant parfois avare de grands événements, la presse teutonne consacra sa une sur les pratiques d'un naturopathe  du nom de Klaus Ross.

Klaus Ross était le créateur et responsable  du  "centre Klaus Ross pour un traitement alternatif  du cancer", à Brüggen à quelques kilomètres de Mönchengladbach, la grande ville célèbre pour son club de football et son magnifique monastère datant du Xème siècle. Le praticien et son équipe prétendaient être capables de guérir n'importe quel cancer même à un stade avancé en utilisant une médecine "naturelle".

... lisez la suite en suivant ce lien :
L'affaire Klaus Ross

Le Comité Para et la promotion de l'esprit critique

Comment nous agissons pour promouvoir l'esprit critique, de façon générale et notamment envers les phénomènes réputés paranormaux.

  • Conférences-débats
  • Promotion de l'esprit critique dans les écoles
  • Enquêtes sur sites
  • Etc ...
Promotion de l'esprit critique

L'hebdomadaire "Femmes d'Aujourd'hui" : le meilleur y côtoie (parfois) le pire ...


Fin 2015, le Comité entamait avec l'hebdomadaire-vedette belge "Femmes d'Aujourd'hui" une correspondance à propos de la publication d'un dossier relatif à la nouvelle "année astrologique" qui s'annonçait. Une réponse supposée apaisante nous est parvenue à laquelle nous avons répliqué sans tarder.

Depuis, silence-radio, mais pas question d'abandonner la lutte, car nous savons d'expérience qu'il est possible de convaincre un média de large diffusion d'abandonner l'exploitation mercantile des pseudosciences.

Voir en cela les résultats obtenus par le Comité il y a quelques années auprès du quotidien "Le Soir", à savoir l'insertion, à la rubrique Horoscope de la page des loisirs/détente (déjà tout un programme ...), de la mention "Pour ceux qui y croient ...". Avant de voir ces sornettes complètement disparaître de leurs pages !

Découvrez les détails - édifiants - de notre échange avec Femmes d'Aujourd'hui en suivant le lien ci-dessous.

Médias

Démasquer le non-sens est un devoir moral !


Interview de Massimo Pigliucci, par Pieter Van Nuffel (assistant à l'université de Louvain, sciences naturelles) et Griet Vandermassen (docteur en philosophie, université de Gand). Paru dans la revue Wonder en is gheen wonder (2014/1, p. 7-10), de l'association des sceptiques belges néerlandophones, Skepp.

Massimo Pigliucci (né en 1964) connaît le monde scientifique de l'intérieur. Il a travaillé comme biologiste, spécialiste de l'évolution, pendant plus de vingt ans. Ensuite, il a entrepris une carrière de philosophe. À présent, il étudie la philosophie à un niveau « méta », avec une attention particulière pour sa nature et des domaines apparentés. Il enseigne la philosophie à la City University of NewYork. Il est le rédacteur en chef de la revue Philosophy and Theory in Biology et a publié une dizaine d'ouvrages.

L'ouvrage Philosophy of Pseudoscience. Reconsidering the Demarcation Problem (University of Chicago Press, 480 p.), qu'il édite avec Maarten Boudry (docteur en philosophie, université de Gand), vise à promouvoir une nouvelle discipline : la philosophie de la pseudoscience.

Pigliucci et Boudry estiment que les philosophes des sciences ont trop rapidement délaissé le problème de la démarcation en affirmant qu'on ne pourrait le résoudre. En fait, on peut trouver des critères de la scientificité pour autant qu'on n'ait pas des exigences excessives. La recherche de ces critères est d'ailleurs nécessaire pour des raisons philosophiques, sociétales et éthiques.


> la suite sur le site "Sciences et pseudo-sciences" ...

Démasquer le bon sens

Le Comité Para au salon des sciences de Beauvechain

Le 27 août 2016, l'association "Découverte des sciences à Beauvechain" organisait avec le soutien de la Commune et de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la seconde année consécutive le salon des Sciences dans une salle du village de Hamme-Mille. www.salondessciences.be
Malgré la chaleur accablante, le soleil brillait de mille feux, cette belle initiative a attiré plus de 150 personnes, un peu moins que l'année dernière. Jeunes et moins jeunes sont donc venus aux ateliers animés par des passionnés sur des sujets aussi divers que les mathématiques, la physique, la philosophie, l'archéologie, l'astronomie (avec une observation sécurisée  au télescope du soleil),  la physique, les sciences médicales (avec notamment l'utilisation d'un spiromètre). Des ateliers ludiques qui ont permis à chacun d'apprendre de nouvelles choses et de créer qui sait quelques vocations de scientifiques. Plus tard dans la soirée, une observation astronomique du ciel étoilé  était prévue.
L'un des organisateurs, Bruno Van de Casteele, un philosophe très actif dans les domaines sceptiques, avait dans avait comme l'année dernière prévu un stand consacré à la zététique (du grec zetetikos, qui cherche la raison des choses) et au scepticisme scientifique.

... lisez la suite en suivant ce lien :
Salon des sciences 2016

" oui-ja " : le spritisme pour tous.


Le milieu des amateurs de films fantastiques est en ébullition depuis quelques semaines. En cause la sortie dans les salles obscures du long métrage américain « ouija » ce 29 avril 2015.

Mais de quoi parle ce film d'épouvante ? En voici un petit résumé :

Après avoir perdu Debbie, son amie d'enfance, dans des circonstances atroces, Laine tombe sur une vieille planchette Ouija dans la chambre de Debbie et tente alors d'y jouer pour dire "Au revoir" à la disparue… Pour l'heure, seul Pete, petit copain de Debbie, accepte de l'aider. Convaincue qu'il ne peut s'agir d'un suicide, Laine mène l'enquête et découvre que l'esprit convoqué par la planchette se fait appeler "DZ" et tient à poursuivre la partie coûte que coûte…Tandis que des événements de plus en plus étranges se multiplient, Laine sollicite l'aide de sa sœur cadette Sarah, de son amie Isabelle et de son petit copain Trevor. Peu à peu, les cinq adolescents se plongent dans l'histoire de la maison de Debbie et comprennent que leur amie n'était ni la première victime, ni la dernière. Et s'ils ne parviennent pas à refermer le portail qu'ils ont dangereusement ouvert, ils connaîtront le même sort que celle qui les a initiés au jeu de Ouija…

Source : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=188034.html

La bande annonce a de quoi faire frémir les âmes sensibles : un mélange astucieux et terrifiant  des extraits du film et d'anciennes photos en noir en blanc de séances de spiritisme.

Beaucoup de spectateurs ne savent absolument pas ce qu'est le « ouija ». Après le film assez sèchement accueilli par la critique, ils vont l'apprendre. A leurs risques et périls…

Le spiritisme selon les parapsychologues et médiums peut se faire selon divers canaux : tables tournantes, ouija, écriture automatique, incorporation, matérialisation et, le plus moderne de tous, la Transcommunication instrumentale (TCI).

> Suivez le lien ci-dessous pour lire l'article complet.

OUIJA.pdf

KLINGSOR à la RTBF : petite cause, grands effets !


L'émission de la RTBF (La Une) "On n'est pas des pigeons" du 24 octobre 2014 consacrait une séquence à une légende vivante de la magie, l'illusionniste Claude Isbecque - alias KLINGSOR.

Pour revoir la séquence qui lui est consacrée à la RTBF, suivez ce lien vidéo à partir de la 25ème minute.
http://www.rtbf.be/video/detail_on-n-est-pas-des-pigeons?id=1966121.


La tête bien faite, ingénieur agronome de formation, Klingsor a toujours lutté - à l'instar d'un Gérard Majax - contre les escrocs et dérives du paranormal. C'est à ce titre qu'il rejoint le Comité Para en 1976, dont il est aujourd'hui Membre Honoraire.

Pour Kilingsor, participer à l'émission en question n'est qu'une nième tentative pour faire un peu de 'pédagogie sceptique', dénoncer encore et toujours les bluffeurs professionnels qui abusent de la crédulité des gens pour leur escroquer de l'argent en utilisant des tours de prestidigitation. Il y fera donc quelques démonstrations en donnant l'explication du tour.

Mais ces quelques minutes suffirent à lui attirer les foudres de ses confrères : l'éthique et la déontologie des magiciens leur interdisent de dévoiler leurs trucs, qu'en terme technique ils désignent sous le mot débinage.

Et voilà Klingsor mis brutalement au ban de sa profession, exclu de cercles dont il faisait partie depuis des lustres, même si cette réaction radicale de la corporation magique n'a pas été unanime.

Disons le tout net, le Comité n'a pas à prendre position sur les décisions déontologiques des magiciens professionnels, mais il tient à exprimer sa tristesse et est abasourdi par la dureté de la sanction car Klingsor a toujours eu comme objectif de mettre à mal les prétentions charlatanesques et ses intentions étaient pures.

Restent donc intacts notre amitié et notre respect pour ce magicien hors-norme, ardent défenseur du scepticisme et pourfendeur d'escrocs en tous genres.

----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus sur cette malheureuse affaire, notamment sur la notion de débinage, mais aussi pour mieux connaître l'homme Klingsor, au destin hors du commun, cliquer sur le lien suivant.

Pour Klingsor

Le Comité a lu pour vous


De l'usage du placebo dans l'art de guérir. (Jean-Louis Vanherweghem)

J.-L. Vanherweghem est professeur émérite de néphrologie et d'épistémologie de la médecine à l'université de Bruxelles (dont il fut un temps recteur et préfaça "La Science face au paranormal").

L'ouvrage est écrit avec toute la rigueur d'une étude scientifique et dans une langue parfaitement accessible au non-scientifique. Il passe en revue les différentes facettes de la question : l'histoire du concept de « placebo » et de l'élaboration de méthodes propres à évaluer l'effet placebo ; les facteurs de l'intensité de cet effet ; les hypothèses explicatives (notamment le rôle des endorphines) ; l'effet « nocebo » (la sensation d'effets secondaires d'un médicament ou d'un placebo) ; les facteurs éthiques (notamment l'exigence contemporaine du « consentement informé ») ; l'efficacité contestée de pratiques alternatives (souvent baptisées « complémentaires ») comme l'homéopathie et l'acupuncture.

L'intégralité de cette note de lecture, à découvrir dans notre "Bibliographie commentée".

Placebo

Ahhh ... les médias !


Un grand merci à notre membre Salvatore BRUNO pour nous avoir transmis cet article !

"Exorcisme et paranormal : Le Parisien croit ceux qui y croient.

Votre belle-mère est possédée par le diable ? Un esprit frappeur joue des congas chez vous la nuit ? Vous cherchez le numéro de SOS Exorcistes mais votre Minitel vous répond  en araméen ? Grâce au Parisien, vous ne vivrez plus dans la peur et l'ignorance .....

..... Vade retro, rationalitas !"


C'est sous ce titre et cette introduction que l'association ACRIMED (www.acrimed.org) critiquait récemment le manque de discernement du quotidien Le Parisien.

Cet "Observatoire des médias" y va franco pour dénoncer le laxisme ambiant dans le monde de l'information quand il s'agit de traiter du paranormal, et nous propose la conclusion suivante :

"La pratique du journalisme implique la rationalité, le respect des faits, mais aussi une responsabilité vis-à-vis des effets que l'on peut produire. Il semble plus que jamais nécessaire d'encourager le développement d'une culture de la rigueur argumentative et de la démonstration dans les médias. Tout le monde en profitera, sauf bien sûr ceux - particuliers, entreprises et institutions - qui tirent argent et pouvoir de l'exploitation de la superstition et de l'obscurantisme."

Suivez le lien ci-dessous pour lire l'article complet.

Paranormal: Le Parisien

RTL-TVI : face à face entre scepticisme raisonnable et voyance ...


Jacques Van Rillaer, membre du Comité et de l'Afis, est passé à l'émission "Pour ou contre" (RTL-TVI) sur le thème de la voyance et des horoscopes.

Question centrale du débat : Notre destin est-il tracé ?

Pour voir ou revoir la séquence, suivez ce lien.

Pour ou contre : la voyance

Illusions jungiennes

Cet article du Prof. Jacques Van Rillaer, membre du Comité, a été publié dans nos Nouvelles Sceptiques No 80 (Juillet 2014), aux pages 1557-1567. Jacques Van Rillaer est professeur émérite de psychologie à l'université de Louvain et à l'université St-Louis.

La présentation traditionnelle de Carl Gustav Jung, qui se trouve dans la grande majorité des manuels d'introduction à la psychologie, correspond à celle qu'on peut lire dans Le Petit Robert 2, Dictionnaire universel des noms propres : « Psychiatre et psychologue suisse (1875-1961). Disciple de S. Freud à partir de 1906, il s'en sépara en 1913 après avoir publié Métamorphoses et symboles de la libido (1912). […] L'idée la plus originale de la théorie de Jung est certainement celle d'inconscient collectif. Fonds commun de toute l'humanité, celui-ci est structuré par des “archétypes”i ».
Nous examinons ici quelques illusions produites par Jung et par ceux qui le critiquent. La présentation ci-dessus contient déjà plusieurs énoncés discutables : le qualificatif « disciple », l'originalité de la notion d'archétype et sa valeur scientifique. Nous commençons par la notion de disciple.

(texte intégral pdf en suivant ce lien ...)
Cliquez ici pour entrer

Conférence-débat à Jodoigne : le spritisme et les phénomènes paranormaux

Quel succès !

A l'initiative de l'Extension de l'ULB de Jodoigne & Environs, s'est tenue à l'Athénée Royal une conférence-débat - avec démonstrations magiques - sur le thème du spiritisme et autres phénomènes réputés paranormaux.

Jean CHAMPENOIS, illusionniste et membre du Comité Para, a tenu en haleine pas moins de 125 personnes !

Le Comité et les "Enquêtes extraordinaires" de la RTBF .... 


C'est sous ce titre générique que la chaîne de télévision La Deux de la RTBF diffuse depuis un certain temps déjà une série d'émissions qui font la part belle aux pseudosciences et aux croyances injustifiées dont celles au paranormal.

C'est ainsi que le samedi 3 août 2013 a été programmée une émission consacrée notamment à la géobiologie. Elle a suscité une réaction (*) de l'un de nos membres, André Lausberg, physicien ULg et Président de la Société astronomique de Liège.

M. Emmanuel Tourpe, Directeur de la programmation TV y a répondu (*). Nous laissons à nos lecteurs le soin d'apprécier les arguments invoqués pour justifier ce genre de programmes.

Le samedi 24 août 2013 fut diffusée une émission consacrée aux ovnis. Cette fois, c'est Marc Hallet, chercheur infatigable reconnu et bien connu notamment pour sa lutte solidement argumentée contre la croyance à l'existence des ovnis, qui a écrit à la RTBF (*).

Il faut croire que les arguments qui y sont exposés ont laissé notre Directeur de programmation sans voix car la lettre est restée sans réponse...


(*) suivez le lien "Correspondance" ci-dessous pour prendre connaissance du contenu des échanges.


Médias

Nos collègues publient ... et évoquent l'action d'un membre fondateur du Comité, Paul M.G. Lévy !

Affaire de Cleveland : le rôle désastreux d'une médium

Par Yann Kindo et Jean-Paul Krivine, de l'AFIS (France)

Dans cette sordide et incroyable affaire de séquestration à Cleveland, un élément illustre le rôle néfaste des charlatans médiums qui se posent parfois en auxiliaires de police dans les enquêtes sur des disparitions. Ils ne peuvent jouer aucun rôle positif, n'ayant aucune compétence particulière, mais ils peuvent parfois être à l'origine de drames à l'intérieur du drame, comme c'est peut-être le cas ici.
Cette exploitation des enlèvements d'enfants n'est pas nouvelle. Elle est honteuse pour ceux qui la mettent en œuvre, mais également pour ceux qui lui font de la publicité.

> la suite sur le site "Sciences et pseudo-sciences" ...

Nos publications récentes

Le bulletin annuel ou semestriel Nouvelles Sceptiques (NS 84 / Novembre 2016) a été diffusé auprès de nos membres et sont maintenant consultables sur le site.

Le trimestriel Trait d'Union (TU 99 / Mars 2017) a été diffusé auprès de nos membres et est maintenant consultable sur le site.
Consultez nos publications en ligne !

Conférence --> La sorcellerie : regards sceptiques sur des procès de sorcières


Une conférence organisée par nos collègues des Sceptiques dans un pub, Bruxelles

Date : Samedi 17 Juin 2017 à 20h

Conférencier : Jéremy Royaux

Jérémy Royaux, membre de l'Observatoire Zététique, nous parlera de Sorcellerie. Il abordera l'évolution du concept au fil du temps ainsi que quelques moments clés des chasses aux sorcières. Que pensaient les érudits et les hommes de loi de l'époque ? Sur quelles bases reposaient les condamnations ? Comment expliquer les phénomènes de possession observés à l'époque ? Jérémy Royaux tentera d'apporter quelques éléments de réponses à ces questions.

Pour découvrir les prochaines programmations, suivez : http://brussels.skepticsinthepub.org/

Sceptiques daqns un pub, Bruxelles

60 Questions étonnantes sur le paranormal


Auteur : Jean-Michel Abrassart

"60 questions étonnantes sur le paranormal et les réponses qu'y apporte la science" est disponible dans toutes les bonnes librairies!

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse des éditions Mardaga.

Mieux encore, si vous cliquez sur le lien ci-dessous, vous pourrez directement lire un échantillon de quelques questions du livre!

  • Feuilletage - 60 questions étonnantes sur le paranormal | PDF to Flipbook :
http://www.youblisher.com/p/1542943-Feuilletage-60-questions-etonnantes-sur-le-paranormal/

  • Le communiqué des Editions Mardaga :

60Questions_JMAbrassart.pdf

Les interprétations des rêves : valides et utiles ?


Invité le 15 Février 2016 par le Cercle des étudiants des Romanes à l'ULB, Jacques Van Rillaer, notamment co-auteur du Livre Noir de la psychanalyse et membre du Comité, propose ici une synthèse de son intervention, dont l'intégralité sera disponible bientôt dans l'édition d'Avril de "Science et peudo-sciences".


Reves.SPS.revue.Epreuve.pdf

Le Comité Para au Salon des Sciences de Hamme-Mille

Le samedi 29 août 2015 s'est déroulé dans la charmante petite bourgade de Hamme-Mille (Beauvechain), un salon des Sciences.  (https://salondessciences.wordpress.com/).

Un salon réservé aux enfants mais aussi à leurs parents qui ont pu assister à des animations et ateliers sur des sujets  aussi variés que la biologie, la chimie, l'électricité, l'astronomie, l'optique et la géologie. La journée se terminant par une observation astronomique (un jour de super Lune !). Ce salon se déroulait dans une petite salle communale avec la présence de l'Echevine de la Culture de l'entité.

Ce premier Salon des Sciences fut un réel succès. Pour le mouvement sceptique, ce fut l'occasion de rencontrer (et peut-être de recruter ?) des personnes qui n'étaient ni sceptiques ni tenants. 

Nous avons fait réfléchir, c'est déjà un premier pas. Nous espérons que d'autres initiatives locales de ce type verront encore le jour dans l'avenir. Et selon nos possibilités, le Comité para et/ou le SITP répondront présent.

> Compte-rendu complet :
Le Comité Para au Salon des Sciences.pdf

Le Comité est sur facebook !

Le scepticisme scientifique et la diffusion de l'esprit critique passent de nos jours par internet et les réseaux sociaux.

Rejoignez notre groupe public !
Le Comité sur facebook

Pour ou contre ... le spritisme !

Olivier Mandler, vice-président du Comité, a participé à l'émission "Pour ou contre" (RTL-TVI) sur le thème du spiritisme.

Voir ou revoir la séquence ?
Pour ou contre : le spiristisme

Psychanalyse et Elisabeth Roudinesco : quelques nouvelles du front.


E. Roudinesco, dans Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre (2014, Seuil), semble opérer une courbe rentrante dans sa défense et illustration de la vie et de l'oeuvre de son 'champion'.

L'historienne a laissé entendre que cet ouvrage recueille nombre de notes de lecture positives.

Dans ce compte rendu, Jacques Van Rillaer nous dit ce qu'il en pense ...

Un appel du Prof. Broch

Bonjour,

Si en lieu et place des dernières informations généralistes scientifiques délivrées habituellement par notre laboratoire, je prends la plume pour vous faire parvenir ces quelques lignes c'est parce que la popularisation de la science et de sa méthode se heurte à pas mal de difficultés et obstacles...

Le modeste laboratoire de Zététique que j'ai créé à l'Université Nice Sophia Antipolis  - avec le soutien des deux Membres d'Honneur et Prix Nobel de physique Pierre-Gilles de GENNES et Georges CHARPAK - s'y est en grande partie consacré pendant plus d'une quinzaine d'années et l'association CAZ (Centre d'Analyse Zététique) va bientôt prendre la suite... en espérant qu'un relais plus large sera enfin assuré depuis l'Académie des Sciences jusqu'aux CDI, bibliothèques, CCSTI ou associations, toutes structures dont l'objectif commun est l'animation/éducation scientifique populaire. En souhaitant également que des libraires et journalistes scientifiques se sentent concernés et y prennent ainsi une part active.

Je croise les doigts pour que cela se produise  )

En attendant, sachez que dans la série "Une chandelle dans les ténèbres" (...que, hormis Stromae et vous, toujours peu de monde connaît concrètement !), deux nouveaux livrets viennent de paraître :

  • N°29 "Les idées reçues de la Préhistoire"
      de Bertrand ROUSSEL, Directeur adjoint du Musée d'Archéologie de Nice.

  • N°30 "Aux racines de la science"

      de notre collègue biologiste canadien Cyrille BARRETTE, Professeur émérite de l'Université Laval (Québec).

               
N'oublions pas que la raison est une frêle chandelle mais notre bien le plus précieux pour nous éclairer dans ce monde où de médiatiques charlatans voudraient nous faire souffler cette chandelle... sous prétexte d'y voir bien mieux !

C'est pourquoi il est urgent que nous soutenions tous cette série de livrets du frêle éditeur Book-e-Book qui - sous leurs deux formats papier et numérique - sont l'occasion de découvrir concrètement ce qu'est la Zététique, méthode d'analyse par excellence associée à l'esprit scientifique. Afin d'entretenir cette petite flamme vacillante de la raison que nos Anciens ont portée vaillamment et que nous devons transmettre à nos successeurs en n'oubliant jamais que, comme le dit l'adage, mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres.

Sans référencer outrancièrement à Robert Cialdini, puis-je vous dire que vous êtes libre de choisir...
Mais pour combien de temps encore ?...

Zététiquement vôtre,

Pr. Henri BROCH
Laboratoire de Zététique
Faculté des Sciences
Université Nice Sophia Antipolis



Copyright © 2011. Comité Para ASBL
lundi 5 juin 2017 
Auteur : Comité Para / O. Mandler
Contactez l'auteur à :
comite.para@skynet.be